Cerise enrobée de chocolat

La griotte bisontine

Temps de lecture : 2 minutes

La griotte bisontine est l’une des douceurs très adulées pour leur goût exquis et leur facilité de réalisation. Nous vous proposons une immersion vers les origines de ce bonbon et de sa fabrication.

Origines

La griotte bisontine est une friandise qui trouve ses racines dans la Franche-Comté à Besançon. Cette ville française est réputée pour sa production de griottes et de kirsch. Les griottes sont des cerises acidulées et le kirsch, une eau-de-vie. En 1923, un chef pâtissier de la maison Decombe va réaliser une recette de confiserie à base de la combinaison de ces deux éléments.

Composition et réalisation

Une griotte bisontine est constituée de :

  • griotte avec queue
  • kirsch
  • jus de griotte
  • sucre
  • chocolat
  • eau.

La réalisation de la griotte bisontine se fait en trois étapes et sur une longue période.

Macérer les griottes

Dans un grand récipient, versez 250 grammes de griottes. Transvasez ensuite 40 cl de kirsch et 40 cl de jus de griottes de façon à recouvrir entièrement les griottes. Fermez le récipient et laissez reposer pendant deux mois.

Réaliser le fondant au Kirsch

Mélangez du sucre 500 grammes de sucre et 150 g d’eau dans une casserole et laissez bouillir. Lorsque la température a atteint 115°, faites chuter celle-ci jusqu’à 75° en plongeant la casserole dans de l’eau froide. Mélangez le fondant jusqu’à ce qu’elle soit blanche. Pour un résultat rapide, utilisez un batteur électrique.

Récupérez le fondant et pétrissez-le sur un plan de travail pour que ce dernier soit homogène. Conservez-le fermé dans une boîte pendant trois jours. Récupérez les griottes et laissez-les s’écouler. Placez au feu une casserole contenant le fondant et du kirsch. Remuez jusqu’à atteindre une température de 32°. Enveloppez les griottes dans le fondant au Kirsch.

Enrober les griottes au chocolat

Faites fondre le chocolat et trempez les griottes dans cette dernière. Enveloppez le tout dans un papier aluminium pendant 10 jours avant de passer à la dégustation.

Illustration issue du site de la boutique Baud à Besancon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *