Site icon Le sas du bonbon

Berlingots de Carpentras

Berlingot de carpentras
Temps de lecture : 2 minutes

Plus qu’un bonbon, le Berlingots de Carpentras est une tradition, vieille de plusieurs siècles. Avec sa saveur spéciale, elle apporte délices et satisfactions pour petits et grands. Découvrez toutes les spécificités de cette confiserie tant prisée sur le marché.

L’origine du Berlingots de Carpentras

Il faut remonter en 1844 pour retracer l’origine des sucreries Berlingots de Carpentras. En ce temps, c’est François Pascal Long qui a été le premier à révéler au grand public cette confiserie. Ce pâtissier-confiseur de la région de Carpentras s’est servi de sirop de fruits pour réaliser ces premiers bonbons. Sept années après sa création, Gustave Eysséric amorce la production à grande échelle de ces derniers. Ce lancement rime également avec le début de la commercialisation des bonbons de la menthe poivrée.

La légende raconte que la création des premières sucreries Berlingots de Carpentras s’est tenue en 1310. Seulement, le produit n’attendra que la fin des deux guerres mondiales pour connaître un véritable succès auprès des consommateurs. Actuellement, cinq firmes produisent principalement ces bonbons à la forme pyramidale à base de sirop.

La fabrication / composition du bonbon

Il faut une série d’ingrédients pour fabriquer les Berlingots de Carpentras. Comme la plupart des confiseries, elle contient du sucre et du sirop de glucose. A cela s’ajoutent de l’eau, des arômes tels que la menthe, le citron, l’orange ou l’anis. D’autres goûts intègrent la composition, telle que la mandarine, la fraise, la pomme, la framboise, etc.

Cinq étapes sont nécessaires à la fabrication de ces bonbons. La première étape est la cuisson sous un feu moyen, du sucre, de l’eau et du glucose. L’arôme est alors mélangé à cette préparation avant l’étirage qui se fait sur le marbre huilé. Ensuite, il faudra malaxer les ingrédients afin d’obtenir une forme convenable avant découpe. La dernière étape est la mise sur claie avant que les bonbons ne soient emballés.

Quitter la version mobile