Les niniches de Quiberon

Temps de lecture : 2 minutes

Le niniche de Quiberon est un bonbon qui est apparu en France en 1946. Cette marque française porte le nom de la ville qui l’a vu naître, Quiberon. C’est une initiative de Raymond Audebert. Depuis 70 ans, elle fait le bonheur des petits enfants. Découvrez les niniches de Quiberon ici.

L’origine du bonbon

Dans la ville de Quiberon, Yvonne et Raymond Audebert ont eu l’ingéniosité de proposer aux habitants des bonbons sucrés. C’était en 1946 un peu après la guerre. Ils ont donc réussi à mettre en place leur entreprise familiale. Très vite, les Français ont montré leur attachement aux produits proposés par l’entreprise naissante. La première sucette conçue n’était rien d’autre qu’un caramel au beurre salé. L’idée était d’apporter aux populations sorties de la guerre des délices sucrées pour leur plaisir.

L’entreprise a réalisé un succès commercial impressionnant. Elle s’est donc mise à développer ses produits en proposant de nouvelles gammes. Une cinquantaine de sucettes aux saveurs différentes ont fait suite au caramel beurre salé. Dans ce lot figure le mojito ou encore le célèbre chocolat noisette. Plus tard, cette spécialité culinaire pour enfants s’est fait une réputation mondiale en étant désigné meilleur bonbon de France.

La fabrication et composition du bonbon

Les niniches de Quiberon sont des spécialités de confiserie française pour enfant. Ils résultent de l’assemblage de sucre naturel et de glucose à température élevée. Le sucre utilisé est issu de l’extraction de la canne. Selon le type de bonbon, l’essence naturelle, le beurre salé, le lait ou autres additifs naturels sont ajoutés.

Il est composé d’arômes naturels, de glucose, de sucre et d’acide nitrique. Par ailleurs :

  • le lait concentré,
  • des fruits secs,
  • du beurre frais,
  • du sel et
  • l’alcool

trouvent leur place dans la composition de ses délices. Ils renferment des matières grasses, des glucides, du sucre, des protéines et du sel. Vu leur bonne composante nutritive, ces bonbons sont à même de fournir environ 1624 kilocalories à l’organisme. La Maison d’Armorine est l’industrie familiale productrice de ses saveurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.